Publié le : 07 décembre 20207 mins de lecture

Sous forme de pièce théâtrale ou de livre, l’œuvre de Molière « Les femmes savantes » est un véritable bijou de littérature. L’auteur a frappé fort en mettant en avant les scènes de vie des femmes à cette époque. Différents thèmes sont traités dans la pièce, mais la plus prédominante est l’idée reçue sur l’éducation des filles à cette période. La pièce théâtrale compte cinq actes, qui se complètent pour une bonne compréhension de l’histoire.

Description des personnages principaux

Bien sûr, les personnages principaux sont des femmes. Trois d’entre elles, Philaminte, Bélise et Armande sont mises en avant durant les pièces. Les trois sont les femmes savantes de l’histoire. A l’époque, les femmes ne peuvent pas avoir accès à une éducation complète que l’homme. Elles sont destinées aux tâches ménagères et à l’occupation des enfants. Philaminte est la femme de monsieur Chrysale. Elle est une passionnée de science. Elle n’a pas la tête pour les ménages, et s’y occupe très rarement. Elle fait souvent appel à ses domestiques pour leur enseigner les bases du physique et de la langue française. Elle a un pouvoir de dominance sur son mari. Bélise est la femme romantique de l’histoire. Armande quant à elle considère le mariage comme une erreur des femmes, et interdisent ses connaissances de s’y aventurer. Chaque personnage pimente l’histoire, dont les descriptions précises se trouvent sur www.les-femmes.info.

L’histoire n’aurait pas eu lieu sans les personnages secondaires

Dans la logique des choses, la majorité des personnages secondaires sont des hommes. Ils apportent des scènes exceptionnelles qui vont emmener l’originalité de l’histoire. Monsieur Chrysale est en tête de liste. Il est le mari de Philaminte. Il méprise les femmes, et se donne des scènes de moqueries quotidiennes envers elles. Or c’est un homme faible, avec un manque de volonté, qui ne s’en prend qu’à son entourage. Trissotin est un poète qui se vante de ses prouesses auprès des personnages principaux. Il se montre supérieur et parle de lui-même dans les enceintes de Philaminte. A ses côtés, le savant Radius, il a les mêmes traits de caractère que le poète. Ils font souvent des petites réunions dans la maison de Philaminte avec Chrysale. Ils discutent de la supériorité masculine, sur leurs talents par rapport aux femmes et leur état d’esprit. Les filles de Philaminte, Armande et Henriette sont aussi des personnages secondaires incontournables. Elles ont été promises à des hommes pour un mariage arrangé. Armande s’y oppose avec détermination. Henriette a sa préférence pour Clitandre, un jeune homme qui l’intéresse depuis des semaines. Cette union est encouragée par sa mère, Philaminte.

Les différents thèmes dans cette pièce exceptionnelle

L’histoire se passe à une époque où les traitements entre hommes et femmes sont inégaux. Les femmes sont moins considérées. Le manque d’éducation et l’analphabétisme des femmes sont très fréquents en ce temps. Rares sont les femmes capables de se mesurer aux scientifiques. Les femmes les plus aisées ont eu la chance de s’approprier une éducation. Philaminte, Bélise et Armande ont eu la chance d’avoir plus d’intelligence que la majorité des femmes. Elles s’opposent aux traitements des femmes, considérées comme soumises à l’homme. Cette lutte fait la beauté de l’histoire. Elles brillent chacune dans leur propre domaine et n’en cachent pas leurs idées auprès des hommes. Chrysale est un homme qui se moque et dénigre constamment des femmes. Il croit avoir une dominance sur toutes les femmes. Les autres thèmes sont les mariages arrangés, et les maltraitances des domestiques. Ces inégalités sont mises en scène par Molière dans cette œuvre de littérature. L’auteur est considéré comme l’un des plus grands de l’histoire, vu qu’il a réussi à faire une comédie sérieuse sur la vie des femmes à cette époque.

Les tournures font de l’histoire une beauté de la littérature

Les forces de caractère des femmes sont incomprises par les hommes dans l’ère de cette histoire. Sur des scènes comédies sérieuses, les femmes savantes mettent en avant leurs points de vue. Philaminte, une femme de science acharnée se bat pour apprendre ce domaine à ses domestiques. Elle transmet aussi sa mentalité à ses filles. Armande est une opposante aux mariages, elle n’accepte pas de s’y aventurer. Pour monsieur Trissotin, la déception n’est pas sur les devants de la scène. Sa seconde fille est prête à épouser Clitandre. C’est un mariage arrangé, l’homme a été proposé par le père lui-même. Ce mariage a changé le déroulement de l’histoire, la lutte des femmes savantes se trouve touchée. L’une des femmes a respecté la tradition. Le but de Chrysale dans cette union n’est pas le bonheur de sa fille, mais la quête de fortune. Il était prêt à signer un contrat qui lui donnera un bénéfice considérable après le mariage. Heureusement, Ariste, un fin stratège a découvert que son frère Chrysale est ruiné, sa fortune a disparu. Le secret est dévoilé au grand jour.