Se tonifier grâce au Kangatraining

Vous venez d’accoucher et vous voulez aller à la salle de gym pour la remise en forme de votre silhouette ? Mais vous ne savez pas à qui confier votre bébé. La meilleure solution est d’opter pour le Kangatraining. Cette discipline qui vient de faire son entrée en France, il y a seulement deux ans. Vous pouvez suivre votre cours de gym tout en gardant le bébé avec vous, porté en écharpe ou dans un porte-bébé.

Qu’est-ce que le Kangatraining ?

Le Kangatraining est une forme de gymnastique douce, inventée il n’y a pas longtemps par une mère Autrichienne. Les mères qui viennent d’accoucher peuvent reprendre doucement et progressivement la gymnastique tout en portant le bébé. Après accouchement par voie basse, vous pouvez pratiquer le Kangatraining après 6 à 8 semaines. Si vous accouchez par césarienne, il faut compter 10 à 12 semaines. Mais avant de prendre le cours, demandez l’avis de votre gynécologue ou sage-femme sur l’état de votre santé.

Cette gymnastique douce sous forme de fitness est parfaite pour une bonne endurance cardiovasculaire et aussi pour le renforcement musculaire. Cette discipline se concentre sur les muscles fessiers, abdominaux ainsi que la musculation du plancher pelvien. Sa particularité est le fait de se pratiquer à deux, maman et bébé, qui donne son nom kanga venant du mot kangourou et training, qui se traduit par entraînement.

Comment fonctionne la séance de Kangatraining ?

Le cours de kangatraining se déroule en deux phases : la première partie se pratique debout, c’est la phase d’échauffement. Vous portez votre bébé avec une écharpe ou dans un porte-bébé, puis au sol sur le tapis avec ou sans le tout-petit. La deuxième partie, c’est l’exercice de fitness qui fait travailler l’ensemble du corps. La fin de l’exercice est terminée par le travail de périnée. Pendant que vous pratiquez le kangatrainingvotre bébé sera bercé par vos mouvements doux et lents et s’endormira dans votre dos ou contre votre ventre, pendant que vous renforcez vos muscles et rééduquez vos muscles de périnée. Toutes les pathologies liées à la grossesse comme les douleurs aux seins, aux genoux, au dos… peuvent être traitées par le kangatraining. En fonction de la pathologie que vous voulez traiter, différentes options sont proposées. La validation par écrit de votre sage-femme ou gynécologue est indispensable avant de pouvoir pratiquer le kangatraining.

Atelier d’animation pour le port du bébé avec une écharpe

Si vous n’avez pas l’habitude de porter votre bébé avec une écharpe, une séance de portage du bébé se déroule une demi-heure avant le cours. Une conseillère vous apprend comment porter votre bébé avec une écharpe en toute sécurité. Si vous n’avez pas d’écharpe de portage ou de porte-bébé, vous pouvez prêter sur place. Le kangatraining est une discipline très pratique et non fatigante. Comme la séance se pratique en groupe dans une salle de sport, c’est une occasion d’échanger des infos et des avis intéressants avec d’autres mamans et à votre bébé d’avoir de nouveaux camarades.

Les parents s’inquiètent souvent
Suivre des cours de yoga en ligne