Ramadan de maman débordée, s’organiser pour en profiter

share on:
organisation pour ramadan maman débordée

Chaque année, j’ai le même  problème. Je l’attends toute l’année, et quand il est à ma porte, j’ai ce sentiment frustrant de ne pas y être préparée. Il repart aussi vite qu’il est venu et je reste avec un goût d’inachevé, le sentiment de ne pas avoir réussi à en profiter au maximum. Cette année, je ne me ferai pas avoir incha’Allah. La vie de maman ne doit pas être un obstacle à l’accomplissement des actes d’adoration. C’est pourquoi, j’ai décidé de m’y prendre bien en avance et d’organiser mon mois de ramadan.

Nous sommes encore (trop) nombreuses à passer le plus clair de notre temps aux fourneaux alors que nous savons que le mois du jeûne ce n’est pas le mois de la bouffe.

À cela s’ajoute les enfants, la maison, la fatigue, les menstrues, les nuits courtes, la chaleur, le travail en extérieur pour celles qui sont concernées…

Au final, cela nous laisse peu de temps, d’énergie et de motivation pour vivre véritablement et pleinement le mois sacré.

J’avoue que parfois j’envie ces hommes qui peuvent se permettre de passer 10 jours de retraite spirituelle à la mosquée, ceux qui peuvent assister à tous les taraweeh et qui ont la possibilité d’œuvrer dans le bien plus que les autres.

Restons positives et concentrons-nous sur « comment faire de ce Ramadan, le Ramadan (presque) parfait ? »

Deux mots me viennent à l’esprit : anticipation et organisation.

Être maman et vivre un ramadan au top c’est possible si on s’y prépare.

La préparation sera physique, matérielle et spirituelle.

Ma préparation physique pour le Ramadan

Jeûner c’est bouleverser son corps et ses habitudes. Alors comme n’importe quel effort physique, il faut s’y préparer.

  1.  Préparer mon corps au jeûne en pratiquant une activité physique modérée.

Je sais que cela peut surprendre, mais c’est impératif. Nos  muscles vont subir des jours de jeûne très longs notre corps doit être prêt. J’ai commencé à faire un peu de marche 2 fois par semaine, et une demie heure de gym douce à la maison sur un tapis de sol chaque matin.

Bien sûr vous êtes libres de choisir ce que vous voulez, l’essentiel c’est bouger son corps.

       2. Préparer mon corps au jeûne en jeûnant 2 jours par semaine.

Vous connaissez sans doute ce coup de barre des 3 à 5 premiers jours de jeûne. C’est un changement tellement brutal dans nos habitudes quotidiennes que le corps met quelques jours à s’adapter. Pour ne pas subir cette difficulté des premiers jours de jeûne, l’idéal c’est de jeûner 2 fois par semaine en attendant le mois béni.

Vous n’avez pas encore rattrapé vous jours manqués l’année dernière ? C’est le moment ou jamais. Le corps supportera plus facilement le jeûne à venir.

        3. Préparer mon corps au jeûne en me réveillant une demie heure plus tôt

Pour être sûre d’être capable de se réveiller suffisamment tôt pour le sahour ( dernier repas avant l’aube), je m’habitue à me lever plus tôt que d’habitude. J’en profite aussi pour faire quelques raka’t de tahajud (prière du dernier tiers de la nuit). En réalité comme je vis sous les tropiques, nous sommes en hiver austral et le fajr n’est pas avant 5h30 alors je peux me permettre de me réveiller une heure plus tôt. C’est plus difficile si le fajr est à 4h du mat’. Qu’Allah nous facilite.

Ma préparation spirituelle pour le ramadan

Sans doute le plus important. Prendre de bonnes habitudes dans les actes d’adoration et les conserver durant tout le mois de Ramadan et même après.

Bien sûr, il ne s’agit pas d’en faire « trop » (on n’en fera jamais assez), mais de faire des choses qui resteront des habitudes et qui sont des incontournables de Ramadan.

  1. La lecture de mes 20 pages de Coran par jour
  2. L’accomplissement de prière surérogatoire  après la ‘Icha en vue du taraweeh
  3. Rester éveillée autant que possible après fajr pour faire du dhikr
  4. Écouter un rappel par jour et se faire un petit programme

 

Pour la lecture de Coran, je préfère la faire après le fajr, mon attention est meilleure et surtout bichon dort encore. Bien sûr on peut répartir ses pages en fonction des 5 prières si c’est plus simple pour vous.

Écouter un rappel par jour est tout à fait faisable je profite du temps que je consacre au ménage, à la vaisselle, à cuisiner, aux trajets en voiture pour faire d’une pierre deux coups.

Mon organisation pour le Ramadan

Les repas

Je ne saurais que trop vous conseiller d’organiser tout le mois de Ramadan dès maintenant. Pour ce faire je vous ai déniché un bon plan :)

Le Ramadan Planner offert gratuitement par la sœur Sarah du blog Les recettes de Sarah pour organiser tout le mois de Ramadan.

Dans ce planner on y trouve tout ce qu’il faut pour organiser ses menus à l’avance, planifier ses courses, gérer son budget mais aussi un programme de lecture de coran, et de quoi noter tout ce que vous avez besoin de garder sous la main.

Vous pouvez télécharger GRATUITEMENT le Ramadan planner en cliquant ici.

Avec un tel outil, je peux tout prévoir et le jour J il ne me restera plus qu’à suivre ce que j’ai préparé.

Vous allez vous libérer du doute qui vous envahit chaque jour concernant les repas de rupture et éviter le gaspillage (!!), tout cela en gérant votre budget.

En ce qui me concerne, je ne fais pas une tonne de course en début du mois. C’est un mauvais plan, car on retourne toujours au supermarché parce qu’il manque quelque chose. Alors en fonction des menus établis pour la semaine, je fais les courses nécessaire pour la semaine à venir et j’évite la perte de temps et d’argent.

Ce mois nous paraît long parce qu’on jeûne et qu’on est fatiguée, en réalité il est très court et nous ne sommes pas sûres de pouvoir le revivre l’année prochaine, alors il ne faut pas perdre son temps à cause des courses et des repas.

Les enfants et la maison

Pour que toute la famille puisse profiter du Ramadan, même les enfants, il faut s’organiser.

Pour les petits, des activités autour du thème su Ramadan et des actes d’adoration sont une très bonne idée pour les occuper et leur transmettre la dimension spirituelle du mois béni. Je vous partagerai les activités que je prévois de faire avec ibni incha’allah.

S’occuper des enfants demande beaucoup d’énergie et parfois cela ne nous aide pas à avoir la force pour prier la nuit et accomplir d’autres actes d’adoration surérogatoires.

Je vous suggère de vous organiser avec le papa pour qu’il participe ( jouez la carte des hassanat :)).

Pour le taraweeh, vous pouvez faire 50/50 (ne vous faites pas avoir n’oubliez pas que vous avez des jours de menstrues, pensez aussi aux jours de retraite spirituelle si monsieur l’effectue). Si vous pensez ne pas pouvoir profiter du taraweeh avec les enfants alors papa les garde quand vous y allez et vice versa ( sortez la carte des hassanat ;)).

Pour finir la maison. L’entretien de la maison, le linge, le ménage demande aussi beaucoup d’énergie et de temps. En y mettant la niyya de le faire pour Allah vous aurez des hassanat incha’allah, cela vous permettra de les faire avec plus d’entrain.

D’une manière générale, je consacre le moment de la journée où j’ai le plus d’énergie au plus important : les actes d’adoration (Coran, dhikr, dourous). Ce moment, c’est le matin. Le ménage, les courses, les repas, etc, sont secondaires durant ce mois. bien sûr rien ne vous empêche d’écouter un dars en même temps. Pensez-y.

 

Que pensez vous de ma préparation pour le Ramadan ? Avez-vous des astuces d’organisation à partager ?

N’hésitez pas à partager cet article qui pourrait être utile autour de vous et laissez moi un pti com’. :)

Laisser une réponse

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ